Sunrise Mass

La Sunrise Mass, messe symphonique pour choeur et orchestre est une oeuvre composée par le norvégien Ola Gjeilo entre le 2007 et le 2008.
En respectant la structure traditionnelle de la Messe catholique et le texte latin, le compositeur donne à chaque mouvement un titre en anglais pour conduire le spectateur d’aujourd’hui dans un voyage imaginaire de la terre au ciel.
Le compositeur propose la Messe comme métaphore de la vie humaine.

Le voyage débute par le premier mouvement nommé The Spheres qui contient le Kyrie: le Seigneur est chanté et prié à partir des sphères du ciel. Dans les harmonies du ciel l’homme commence son parcours de recherche.

C’est dans le créé que l’homme développe son existence. Et alors le moment où le ciel et la terre se touchent, l’aube, Sunrise, devient le moment de la contemplation, le deuxième mouvement qui chante le Gloria, la gloire du Seigneur que l’homme contemple dans la merveille de la nature.

Mais le parcours de l’homme se déroule dans les problèmes de la vie quotidienne : le « Credo » est alors chanté au milieu de la ville – The City – dont la frénésie est proposée par le troisième mouvement. Le rythme parfois obsessif avec ses dissonances, donne l’idée de l’immersion de l’homme dans le chaos du monde contemporain dans lequel il chante avec force son Credo qui parvient à un moment de recueillement, entre l’incarnation et l’ascension. Mais l’homme est submergé par le monde et ses rythmes, le même monde que le Seigneur viendra juger et sauver. L’Amen qui termine ce mouvement est un vrai crie vers le ciel pour essayer de s’enlever de la tragédie humaine.

Enfin le quatrième et dernier mouvement, Identity & the Ground, propose avec le chant du Sanctus et de l’Agnus Dei, une prise de conscience de l’homme devenu adulte. L’homme a trouvé son identité et chante la douceur de cette nouvelle condition «pleni sunt coeli et terra…»
Le thème est presque pareil au premier mouvement, mais l’archet d’un violon surgit pour chanter toute l’émotion de cette nouvelle vie et une invocation en majeur: «dona nobis pacem».

Lascia un commento

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visitando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi